Jean-Pierre Grasset et ses trois adjoints./Photo J. P.

Ces derniers soirs, a eu lieu à la mairie, salle de réunion du conseil municipal, l'installation de la nouvelle assemblée communale suivie de la passation de pouvoirs entre Maryse Maumus et Jean-Pierre Grasset. Le doyen d'âge, Jean-Paul Sarracanié, a fait l'appel des nouveaux élus ; Serge Gaye nommé secrétaire de séance, deux assesseurs mis en place : Chantal Solon et Serge Cieutat. Jean-Pierre Grasset étant le seul candidat au fauteuil de maire, à bulletins secrets, sur 15 votants il a recueilli 11 voix, 4 bulletins nuls. Trois adjoints ont été élus : Élisabeth Fontan, Serge Cieutat, Jean-Claude Moulédous. Même résultat que pour le maire, 11 pour, 4 contre. Perdante du scrutin du 30 mars, Maryse Maumus, qui venait de remettre l'écharpe tricolore à Jean-Pierre Grasset, a pris la parole pour le féliciter : «Je serai dans l'opposition, sans y être». Élisabeth Fontan a félicité elle aussi le nouveau maire, soulignant sa générosité de cœur, son envie de faire avancer les choses. Très à l'aise dans son intervention, le nouvel édile a félicité les Triaises et les Triais pour leur sens civique et républicain, se réjouissant que ses concitoyens se soient exprimés. À nous de répondre et faire vivre le village. Il a salué les plus âgés des conseillers municipaux qui ont choisi de se retirer, exprimant sa gratitude à Maryse Maumus, faisant un signe aux services techniques de Trie. Il n'a échappé à personne que de son intervention, il en ressortait qu'il se voulait être rassembleur, qu'il aurait à cœur d'agir et de s'investir pleinement dans l'intérêt de la commune, qu'il se tiendrait à l'écoute de tous.