LECTURE
CONFORT

Trie-sur-Baïse. 8 mai 1945 : le devoir de mémoire

Publié le 10/05/2014 à 03:46

 

Jean-Pierre Grasset a associé les enfants à la cérémonie du devoir de mémoire./Photo J. P.

Jean-Pierre Grasset a associé les enfants à la cérémonie du devoir de mémoire.

Jean-Pierre Grasset, maire, et son conseil municipal avaient invité les Triais aux cérémonies commémoratives du 8 mai 1945. La première des deux au square Nogaro, en hommage à Jean-Bertrand Nogaro, lieutenant de réserve, tombé le 17 juin 1940, à la tête d'une section, revolver au poing, alors que l'ennemi lui donnait l'ordre de se rendre.

La seconde devant le monument aux morts, place du Souvenir, rappelait aux Triais que, le 8 mai 1945, se terminait la Seconde Guerre mondiale. Lors du déroulement des deux manifestations, il y a eu beaucoup d'émotion, de ferveur, le devoir de mémoire a été rempli solennellement par Jean-Pierre Grasset qui, après la lecture du message du secrétaire d'État aux Anciens Combattants par Jacques Abadie, président des anciens combattants d'Algérie, a prononcé une allocution rendant hommage aux Américains, Britanniques, Canadiens en Normandie ; aux Russes à l'est ; aux tabors marocains, algériens venus se battre pour notre liberté et la leur, s'adressant aux enfants de l'école primaire : «Je souhaite que vous ne connaissiez jamais la guerre». La Philharmonique a assuré la partie musicale ; les gerbes ont été déposées par Jean-Pierre Grasset, avec à ses côtés Jean-Claude Duzer, et Jacques Abadie.