Trie-sur-Baïse. Méthanisation : le choix du terrain divise

Jean-Pierre Grasset, maire et son conseiller municipal Jean-Paul Sarracanie ont animé la réunion.

Jean-Pierre Grasset, maire et son conseiller municipal Jean-Paul Sarracanie ont animé la réunion.

Bien que le projet d'implantation d'une unité de méthanisation concerne la zone commerciale et artisanale de Lalanne-Trie, ce sujet aussi intéresse la population du chef-lieu de canton. C'est la raison pour laquelle Jean-Pierre Grasset, maire, avec l'assentiment de son conseil municipal, a mobilisé les Triaises et les Triais pour une réunion publique au cours de laquelle chacun s'exprimerait en posant des questions.

Cahier de doléances

Au monastère des Carmes, plus de cent personnes sont venues écouter d'abord M. le maire, qui «a voulu connaître l'opinion de chacun au sujet du traitement des déjections animales des exploitations agricoles, précisant qu'il n'est pas contre le projet mais du lieu de l'implantation, qu'un cahier de doléances serait remis à Michel Dubosc, président de la société Agrogaz, lors de la réunion du conseil municipal du 3 juin dernier au cours de laquelle il a présenté le projet. Jean-Paul Sarracanie, conseiller municipal, décortiquait le projet : choix du terrain, ancienne jardinerie Serna. Ne serait-il pas mieux placé de l'autre côté de la route Trie-Tarbes (côté est), vu la quantité des effluents traités, (76.000 t annuellement). Cette unité ne deviendra-t-elle pas une usine de méthanisation pour les 42 agriculteurs, plus Benoît Darré» ? Dans la salle, les questions ont fusé, entre autres : «Pourquoi le choix d'une société espagnole et pas française ? La CCPT est-elle engagée dans ce projet ? Le village de Trie ne va-t-il pas souffrir des odeurs, du bruit des moteurs ? Combien d'emplois vont être créés ? Quelles formations auront ces salariés ? Y aurait-il extension de cette unité dans le cas où d'autres agriculteurs voudraient y adhérer ?». Jean-Pierre Grasset a fait appel au bon sens de chacun, répétant qu'il n‘était pas contre le projet mais contre le choix du terrain pour cette implantation. Signalons qu'à l'initiative de la société Agrogaz et de son président Michel Dubosc, une réunion publique aura lieu aujourd'hui mercredi 11 juin, à partir de 19 heures, au monastère des Carmes, concernant le projet d'implantation d'une unité de méthanisation à Lalanne-Trie.